Accueil » Un reportage d’Arte sur les auteurs à succès de l’auto édition

Un reportage d’Arte sur les auteurs à succès de l’auto édition

Auto édition : Reportage télé d’Arte

Envie de vous lancer dans l’auto édition ? Vous avez peut-être écrit un roman ou un manuel explicatif, vous l’avez envoyé à de nombreuses maisons d’édition mais comme la plupart de ceux qui ont osé le faire, vous avez reçu une réponse négative.

Ce reportage Arte sur l’auto édition numérique amazon raconte le parcours incroyable de ceux qui ont tenté leur chance.

En France, en 2012, la psychologue Agnès Martin Lugand a commencé chez kindle direct publishing d’Amazon au format numérique et a vendu des milliers  d’exemplaire kindle de son roman “les gens heureux lisent et boivent du café”.

Ensuite, elle a été repérée par la maison d’édition Michel Lafon qui lui a offert un contrat d’édition après avoir pourtant essuyé de nombreux refus chez les maisons d’édition.

Dans ce reportage, Agnès Martin Lugand explique les différentes étapes de son parcours de l’auto édition KDP à Michel Lafon.

 

D’autres auteurs américains ou allemand comme Emilie Bold racontent les bienfaits et les inconvénients de l’auto-édition.

Je ne vous cache pas que j’ai tenté l’aventure dans l’autoédition. Sans faire d’efforts, j’ai gagné en moyenne 100 € par mois. Quelle tristesse !

Laissez tomber Amazon, sauf si vous avez beaucoup de talent dans l’écriture narrative. J’ai maintenant beaucoup mieux à vous proposer que l’autoédition, alors lisez ce qui suit :

 

Ras le bol de lutter pour quelques centaines d’euros sur Amazon ?

Envie de gagner 97 €/jour en moyenne ? Cliquez ici pour voir comment

 

Cliquez j'aime pour m'indiquer que vous voulez davantage d'articles comme celui-ci
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  

2 commentaires sur “Un reportage d’Arte sur les auteurs à succès de l’auto édition”

  1. Bonjour Nani,

    En effet, c’est pourquoi j’apprends à mes étudiants à vendre leur produit avant même de l’avoir écrit ! cf https://astuces-argent.net/jegagnemaviesurlenet/
    Si jamais, vous ne faites pas assez de ventes, vous n’écrivez pas le livre et vous remboursez les quelques acheteurs….

    C”est vraiment le BA BA en marketing

  2. Écrire un livre exige beaucoup de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.